Soirée : rencontre avec Claude Valentin

« Dispenser et méditer l’acte médical : un cheminement pour penser l’humanitaire et l’engagement social »

12 avril 2018, 19h

Centre Popincourt, 3 rue Jean-Baptiste Dumay, 75020 Paris (métro : Pyrénées / Jourdain)

Claude Valentin est médecin pédiatre avec un exercice libéral et philosophe avec une carrière universitaire à Paris Descartes. Il a pu garder un pied dans chaque discipline et mener deux vies parallèles apparemment. Mais ces deux disciplines ne se sont-elles pas croisées à certains moments… ? Nous comptons sur vous pour venir animer la discussion ce soir-là et apporter la controverse. Voici comment il présente son parcours à double casquette.

Continuer la lecture
Continuer la lecture

Soirée : rencontre avec Maud Gelly

« De la médecine générale aux sciences humaines pour interroger la pratique médicale »

7 juin 2017, 19h30

Centre Popincourt, 3 rue Jean-Baptiste Dumay, 75020 Paris (métro : Pyrénées / Jourdain)

Maud Gelly a soutenu une thèse de médecine générale sur l’enseignement de la contraception et de l’avortement dans les études de médecine en 2004. Puis elle a exercé dans un centre de santé municipal et dans un centre d’IVG à Saint-Denis. Des questionnements sur une pratique médicale de reproduction des inégalités de santé l’ont amenée à reprendre des études de sociologie.
Continuer la lecture

Séminaire du 20 mai 2017

Les inégalités sociales de santé : de quoi parle-t-on ? Comment intervenir ensemble ? Quelles limites ?

En dépit des progrès de la médecine, en matière de droit des malades et d’action politique, il persiste en France de très fortes inégalités de santé. Depuis une quinzaine d’années, les disparités sociales face à la prévention de la maladie, au handicap et à la mort ont même tendance à s’accentuer. Comment comprendre cette situation alors qu’en France, l’égalité est un principe fondamental et fortement mis en avant, et que nombre d’acteurs se sont mobilisés pour réfléchir et tentent d’agir sur les inégalités sociales de santé, ISS ? Et pourquoi ce champ reste-t-il peu connu du « grand public », mais aussi d’un grand nombre de professionnels de santé et de responsables politiques ? [lire l’intégralité de l’appel à communication]

Maison des Sciences de l’Homme Paris Nord, 20 avenue George Sand, 93210 Saint-Denis (modalités et plan d’accès)

Programme

08:45 | Accueil café 09:15-09:25 | Introduction au séminaire, Mariana LECARPENTIER, psychosociologue et Anne VÉGA, socio-anthropologue et vice-présidente de SH&S 09:25-09:45 | Tour de présentation 09:45-11:00 | Les inégalités sociales dans l’accès aux soins d’urgence : regards croisés entre une sociologue et un ambulancier privé, Sylvie MOREL, sociologue (CENS UMR 6025) et Patrick YOUX, ambulancier privé 11:00-11:15 | Pause 11:15-12:30 | Développement et implantation d’un outil de repérage systématique des fragilités sociales des patients atteints de cancerVanessa DUTERTRE, chercheur et coordonnateur du projet (Centre Hygée – Centre régional de Prévention des cancers) et Dominique FELD, cadre infirmière et responsable de la plateforme de coordination (Institut de Cancérologie Lucien Neuwirth) 12:30-14:00 | Déjeuner offert sur place 14:00-15:15 | Éducation à la sexualité et inégalités sociales de santé : analyse d’un « dispositif » en milieu scolaire, Anne-Cécile BÉGOT, maître de conférences en sociologie (Upec, Lirtes EA 7313, Axe 4, OUIEP) et Frédérique MONTANDON, maître de conférences en sciences de l’éducation (Upec, Lirtes EA 7313, Axe 1) 15:15-15:30 | Pause 15:30-16:45 | Les ISS et la question de l’accès aux dispositifs de droit commun : expérience du Programme d’accompagnement pour l’accès aux droits des personnes âgées immigrées et de lutte contre l’isolement, Maya PIQUION, chargée de mission (GRDR-Antenne Île de France) et Yacine ALAHYANE, chargé de mission (GRDR-Antenne Île de France) et doctorant en géographie et aménagement de l’espace (UMR ART-Dev, Université Paul Valéry Montpellier 3) 16:45-17:00 | Conclusion du séminaire, Matthieu LUSTMAN, médecin généraliste et sociologue, président de SH&S

Informations pratiques

Inscription en ligne | Participation aux frais : 25€ (sauf membres de SH&S et étudiants)

Comité d’organisation : Dorsafe BOURKIA, Jacques CITTÉE, Virginie LANLO, Khadija NAAMOUNI. Comité scientifique : Fréderic DUGUÉ, Maud JOURDAIN, Mariana LECARPENTIER, Matthieu LUSTMAN, Geneviève PICOT, Anne VÉGA
Continuer la lecture
Continuer la lecture

Appel à communication : séminaire 2017

« Les inégalités sociales de santé : de quoi parle-t-on ? Comment intervenir ensemble ? Quelles limites ? »

Séminaire de l’association, 20 mai 2017, Maison des Sciences de l’Homme Paris Nord

En dépit des progrès de la médecine, en matière de droit des malades et d’action politique, il persiste en France de très fortes inégalités de santé. Depuis une quinzaine d’années, les disparités sociales face à la prévention de la maladie, au handicap et à la mort ont même tendance à s’accentuer. Comment comprendre cette situation alors qu’en France, l’égalité est un principe fondamental et fortement mis en avant, et que nombre d’acteurs se sont mobilisés pour réfléchir et tentent d’agir sur les inégalités sociales de santé, ISS ? Et pourquoi ce champ reste-t-il peu connu du « grand public », mais aussi d’un grand nombre de professionnels de santé et de responsables politiques ?
Continuer la lecture
Continuer la lecture
Continuer la lecture

Parution : regards croisés entre anthropologie et recherche clinique

Regards croisés sur la santé et la maladie. Recherches anthropologiques, recherches cliniques

Ouvrage coordonné par Caroline Desprès, Serge Gottot, Hélène Mellerio, Maria Teixeira

20 juillet 2016, Éditions des archives contemporaines

Cet ouvrage est né de la rencontre et de la discussion entre des anthropologues et des médecins impliqués dans des activités de recherche en milieu clinique. Une demande croissante de ces cliniciens et des épidémiologistes émerge afin de développer des volets qualitatifs au sein de leurs recherches, sans qu’ils aient pour autant une idée claire des apports spécifiques que la connaissance anthropologique pourrait leur apporter, d’autant que nombre de recherches qualitatives ne présentent aucune dimension anthropologique. Est-il alors indispensable de faire appel à un anthropologue pour effectuer de telles recherches, plutôt qu’à des personnes moins spécialisées (Master de santé publique, par exemple), ou à des médecins rompus aux méthodologies qualitatives ? Comment développer des regards croisés sur un même objet dans une perspective pluridisciplinaire, alors que le poids de chaque discipline n’est pas toujours équivalent, et comment articuler les différents points de vue ? L’objet de cet ouvrage est donc de clarifier autour de plusieurs exemples de recherches les multiples mais non moins spécifiques contributions de l’anthropologie clinique, ainsi que les modes de coopération entre anthropologie et clinique.

Flyer de présentation

Continuer la lecture

Parution : « Encadrer les parcours de soins »

Encadrer les parcours de soins. Vers des alliances thérapeutiques élargies ?

de Frederik Mispelblom Beyer

Faire le lien entre hiérarchie, médecins, équipes et métiers support, s’investir dans des projets transversaux et encadrer les parcours de patients entre intérieur et extérieur de l’hôpital, telles sont les tâches des cadres hospitaliers. Mais les médecins et les autres soignants, s’intéressant aux conditions de vie des malades, savent également que sans leur participation active il n’y a pas de soin qui vaille – sans oublier les acteurs des politiques de santé territoriales et les partenariats avec le secteur social et associatif. Par leurs paroles, actes et gestes tous produisent des effets sur le sens des soins. L’auteur souligne les traits saillants des spécificités des uns et des autres, et les valeurs, logiques et orientations communes qui font passerelle entre métiers différents. Il en décrit l’art et la manière. Construit comme un parcours de soin, l’ouvrage part du champ de la santé pour nous mener vers la médecine générale, puis l’hôpital, dont on sort à la fin par la porte de l’éducation thérapeutique des patients, laquelle débouche sur la perspective du soin de soi.

Communiqué de presse

Continuer la lecture